URGENT : Plusieurs lycéennes tombent en transe dans un établissement de la ville de Sassandra, ce qui s'est réellement passé.

Le phénomène des filles en transe dans les écoles devient de plus en plus inquiétant. Plusieurs cas de lycéennes tombées en transe dans un établissement secondaire de la ville de Sassandra nous ont été signalés dans la matinée de ce jeudi 13 janvier 2022. 


Selon des sources jointes sur place, il s'agissait au moment où nous recevions l'information de 4 élèves issues du 1er et du second cycle dont au moins une en classe de  et en terminale. Toujours selon nos sources, les premiers signes manifestés par la première lycéenne avaient fait penser à une crise d'asthme.


Mais les cris qu'elle poussait ont fini par convaincre les uns et les autres qu'il s'agissait plutôt de transe spirituelle. "C'est une habitude ici chaque année. Mais généralement, c'est les Mercredis, et cette année, apparemment, c'est les Jeudis", informe notre source.


Avant de préciser que cela arrive parce que le lycée moderne Goffry Kouassi Raymond où ces scènes de transe ont lieu, est bâti sur un terrain appartenant aux génies des populations autochtones du village de Batréblé à quelques encablures de là et qui chaque année doivent recevoir des sacrifices qui se résument en des bouteilles d'alcool, et autres exigences. "Tant que ces sacrifices ne sont pas faits chaque année, elles tomberont toujours en transe" nous a-t-il dit.