CAN: Voici les 11 joueurs à suivre absolument ! (PHOTOS)

La 33e édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) débute le 9 janvier au Cameroun, après avoir été retardée d'un an par la pandémie de coronavirus.

Bien qu'il soit presque impossible qu'une CAN se déroule sans accroc, elle a toujours donné lieu à des intrigues et à des performances mémorables, avec certains des meilleurs footballeurs du monde réunis dans un même lieu.

Des noms bien connus comme l'Égyptien Mohamed Salah, le Sénégalais Sadio Mané, le capitaine algérien Riyad Mahrez, le gardien de but sénégalais Edouard Mendy et l'Ivoirien Franck Kessie n'ont pas besoin d'être présentés.

Mais en dehors de cela, nous nous penchons sur 11 des plus brillantes étoiles du continent africain à surveiller pendant le tournoi.

Hervé Koffi (25 ans) - Gardien de but Burkina Faso/Charleroi

Koffi a été l'une des étoiles montantes du parcours du Burkina Faso jusqu'aux demi-finales en 2017. Assez peu connu à l'époque, l'international de deuxième génération s'est fait connaître par une performance exceptionnelle lors de la victoire en quart de finale contre la Tunisie.

Odilon Kossounou (21 ans)- Défenseur, Côte d'Ivoire/Bayer Leverkusen

À l'été 2021, le Bayer Leverkusen a payé un montant record en Belgique pour recruter Kossounou en provenance du Club Brugge.

Le prix était accrocheur, surtout pour un défenseur central à peine sorti de l'adolescence.

Son sens de l'observation, sa force et son habileté avec le ballon sont remarquables, et il perpétue une tradition d'excellents défenseurs centraux ivoiriens.

Achraf Hakimi (23 ans)- Défenseur, Maroc/Paris Saint-Germain

Hakimi est tout simplement le meilleur arrière droit d'Afrique et l'un des meilleurs au monde.

Si son palmarès en club - Real Madrid, Borussia Dortmund, Inter Milan et PSG - en dit long, le fait qu'il n'ait que 23 ans rend son statut encore plus impressionnant.

La capacité d'Hakimi à porter tout un flanc est la clé du jeu offensif marocain, tout comme ses remises à ras de terre dans la surface. Attendez-vous à le voir tourmenter tous les arrières gauches qu'il rencontrera au Cameroun.

Abdou Diallo - Défenseur, 25 ans, Sénégal/Paris Saint-Germain

Diallo a fait ses débuts internationaux en mars de l'année dernière et a été quasiment omniprésent. Il a été le coéquipier de Kalidou Koulibaly, dont la forme physique est actuellement remise en question, et a permis à Cheikhou Kouyate de jouer au milieu de terrain, où il se sent parfaitement à l'aise.

Diallo est un joueur de classe, doté d'un pied gauche puissant et d'un excellent instinct défensif, mais se voir confier un rôle aussi crucial si tôt dans sa carrière internationale n'est pas une mince affaire. Si tout se passe bien, le Sénégal sera presque infranchissable en défense.

Ilias Chair - Milieu de terrain, 24 ans, Maroc/Queens Park Rangers

Chair est un milieu de terrain offensif plein de vie, avec un répertoire de dribbles, de tractions et de roulades. C'est le genre de joueur dont il est facile de tomber amoureux.

Chair a fait ses débuts en équipe nationale au milieu de l'année 2021, mais depuis, il s'est imposé comme un titulaire avec une férocité croissante.

Yves Bissouma - Milieu de terrain, 25 ans, Mali/Brighton et Hove Albion

À Brighton, Bissouma est un bouclier mobile et énergique devant la défense.

Cependant, pour le Mali, il joue un rôle plus expansif et ouvertement créatif en tant que milieu de terrain box-to-box capable de dribbler dans des zones avancées et de tirer puissamment de loin.

Les Aigles sont une autre équipe méconnue à laquelle la plupart des gens devraient prêter attention, et Bissouma est le joyau étincelant au cœur de tout cela.

Le sélectionneur en vedette: Aliou Cissé, 45 ans, Sénégal

L'ancien capitaine des Lions de la Teranga est très respecté dans son pays, mais il a été chargé de remporter le tournoi insaisissable au Cameroun ou de se faire licencier.

Cissé a remplacé le Français Alain Giresse en 2015 et son premier tournoi de la CAN en 2017 s'est soldé par une élimination en quart de finale.

Malgré de grandes promesses lors de la Coupe du monde 2018, son équipe ne parvient pas à sortir du groupe.

L'année suivante, il a subi une défaite atroce (1-0) contre l'Algérie dirigée par Djamel Belmadi en finale de la Coupe d'Afrique des Nations.

Capitaine de l'équipe nationale qui s'est hissée jusqu'aux quarts de finale de la Coupe du monde 2002, Cissé est conscient que son équipe, victime de nombreuses blessures, doit faire mieux que ce qu'elle a fait en Égypte, afin de gagner le droit de diriger le Sénégal lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 en mars.


Kamaldeen Sulemana - Attaquant, 19 ans, Ghana/Rennes

Tout le monde aime les dribbleurs et Sulemana est l'un de ceux qui sont les plus élégants et les plus imprévisibles.

Signé par Rennes l'été dernier en provenance de Nordsjaelland, l'ailier montre déjà sa valeur en déjouant les défenseurs en Ligue 1.

Mohamed Bayo - Attaquant, 23 ans, Guinée/Clermont

Les Clermontois, qui viennent d'être promus, font la course en tête en Ligue 1 et cela est dû en grande partie à la forme de Bayo, qui suscite déjà l'intérêt de la Premier League.

Avant-centre puissant qui excelle dans le jeu de liaison et est un finisseur puissant, Bayo s'est aussi rapidement adapté au football international.

Un attaquant de son profil, qui ne se contente pas de s'accrocher à l'épaule des défenseurs en attendant un service, pourrait faire une énorme différence pour la Guinée et la mener loin dans la compétition.