"S'il y a un coup d'État en Côte d'Ivoire, vous verrez des gens applaudir cela", déclare Yacouba Isaac Zida.

Le coup d'État qui s'est produit en Guinée continue d'alimenter les débats. Chaque jour, des hommes politiques interviennent sur cette situation en Guinée et ils profitent pour faire un rapprochement avec les pays qui pourraient subir le même sort qu'Alpha Condé.



Yacouba Isaac Zida, ancien Premier ministre du Burkina Faso en exil au Canada, a réagi sur la situation en Guinée. Dans l'émission "le 7infos" du 12 septembre 2021 sur BF1 TV, il a parlé de la Côte d'Ivoire tout en disant ceci: "la Côte d'Ivoire, c'est exactement le cas de la Guinée; s'il y a un coup d'État, les gens vont applaudir. Ils applaudiront car beaucoup d'ivoiriens ont combattu la modification de la constitution le 08 novembre 2016. C'est cette même constitution qui a permis à Alassane Ouattara d'être président de la République de Côte d'Ivoire pour la troisième fois". Pour cet ex-lieutenant-colonel de l'armée du Burkina Faso, les coups d'État en Afrique sont validés par le peuple parce que les populations ne sont pas d'accord avec la modification des textes de loi et le désir de certains présidents de vouloir rester au pouvoir après deux mandats consécutifs. Il a parlé de la Côte d'Ivoire pour dire qu'au cas où ce qui s'est passé en Guinée se produit en terre d'éburnie, beaucoup de gens y seront favorables car tout le monde n'était pas d'accord avec le fait que le président Alassane Ouattara fasse un autre mandat.


Il est vrai qu'en août 2020, des manifestations contre la candidature d'Alassane Ouattara ont eu lieu et cela a conduit à plusieurs arrestations. Le parti politique du président Ouattara ne peut pas se réjouir d'un quelconque soulèvement contre son leader. En Côte d'Ivoire, on ne pense même pas à une éventuelle crise socio-politique lorsqu'on ressasse toutes les années pénibles dont le pays a souffert.