Retour en Côte d'Ivoire : " Nous demandons pardon au président Ouattara pour…Soro" (Ahipeau)

Guillaume Soro est en exil forcé en Europe depuis son retour manqué en Côte d'Ivoire, en décembre 2019. Martial Ahipeau, président de l'Union nationale des anciens de la FESCI( UNAFESCI) demande donc la clémence du président ivoirien pour le retour de son ex-allié. 


"L‘unafesci en appelle à la compassion du Président de la République en rapport avec le dossier de notre camarade Guillaume SORO. C’est notre rôle en tant qu’ainés de demander pardon au Président pour qu’ils permettent le retour de notre camarade SORO Guillaume", a-t-il plaidé lundi 19 juillet au cours d'une visite de L'UNAFESCI à Kouadio Konan Bertin dit KKB, ministre de la Reconcoliation et de la cohésion sociale.


Rappelons que l'ancien premier ministre et ancien président du parlement ivoirien a été condamné le 23 juin à la prison à perpétuité par le tribunal criminel d'Abidjan. Guillaume Soro et 19 de ses proches étaient accusés de"complot", "tentative d'atteinte contre l'autorité de l'Etat" ainsi que de "diffusion et publication de nouvelles fausses jetant le discrédit sur les institutions et leur fonctionnement, ayant entraîné une atteinte au moral des populations".