Vincent Toh Bi Irié crache ses vérités aux ivoiriens : « Avec ce degré d’égoïsme, vous pensez que nous allons nous en sortir ? »

Depuis sa démission à la préfecture d'Abidjan, Vincent Toh Bi dirige Aube Nouvelle, une organisation citoyenne qui a pour but l'éducation citoyenne et la transformation des mentalités. Alors, il suit de près l'évolution de la politique ivoirienne. Mais, l'ancien préfet d'Abidjan supporte mal la "politique de salon". 



Vincent Toh Bi Irié dénonce l?égoïsme de certains Ivoiriens en ce qui concerne la politique.

"Il y a gens qui ne sont pas FPI; ils ne sont pas PDCI; ils ne sont pas RHDP; ils ne sont pas UDPCI; ils ne sont dans aucun parti politique. Ils ne sont pour aucun de nos leaders politiques présents en Côte d?Ivoire ou à l?étranger. Ils ne sont pas derrière Soro Guillaume; ils sont pas derrière Blé Goudé.

Ils ne sont dans aucune initiative citoyenne même sociale pour des activités caritatives. Ils ne sont dans aucune des milllions d?ONG pour donner un peu de leur temps à la communauté.

Ils ne créent pas leur propre mode ou voie d?expression pour faire prévaloir leurs idées. Ils refusent d?être pour eux-mêmes leurs propres leaders , tout en contestant le leadership des autres.

Ils ne participent à aucun meeting, à aucune réunion, à aucune marche, à aucune sensibilisation, à aucune cotisation pour le village.

Ils ne s?expriment sur les réseaux sociaux que de façon anonyme. Même quand leurs idées sont bonnes , on ne peut pas les contacter pour s?enrichir de leurs intéressantes perspectives.

Ils sont les stratèges de salon, ne participant à rien, à part les déclarations inflammatoires et totalement improductives .

Avec ce degré d?égoïsme, vous pensez que nous allons nous en sortir ?

Ils chérissent le confort de leur vie, de leur maison, de leur famille. Mais ils préfèrent que les autres sacrifient leurs vies pour le changement qu?ils souhaitent, eux.

Ce que leurs bouches n?auront jamais le courage de dire , ils préfèrent que ce soit les autres qui le disent. Et ils l?exigent avec véhémence, sans honte.

Et vous pensez que c?est un Ange qui va descendre du Ciel pour vous offrir la vie politique et sociale que vous désirez en Côte d?Ivoire ?

Mahomet et Jesus sont venus . On sait le sort qui leur a été réservé. S?ils revenaient, peut-être que nous les lyncherions avec plus de férocité, tellement nous sommes devenus plus violents et intolérants.

Ils ne reviendront plus dans la forme humaine. Ils demandent aux humains de s?inspirer de leurs paroles et actes pour poursuivre ce qu?ils ont commencé.

Qu?est-ce qui n?a jamais été dit ou dénoncé dont l?énoncé changera le cours de l?histoire de la Côte d?Ivoire? Aujourd?hui, il s?agit de bâtir avec réalisme et responsabilité.

Si vous qui aimez critiquer vous avez la solution, pourquoi vous ne l?appliquez pas magistralement pour que tous les leaders politiques ou les populations vous suivent ? Si tout était aussi théoriquement facile, pourquoi nous en sommes encore à nous déchirer ? Pourquoi avec vos belles idées, vous n?êtes pas une référence nationale ? Soyons humains et humbles , dans nos irrationalités . Acceptons les autres , leurs idées et leurs différences.

Non . Les changements sont provoqués. Ils sont le fait d?actions concrètes dans différentes optiques, que ce soit une participation à des activités ou à des débats responsables mais constructifs..

Pour l?instant , ceux qui le font à leurs manières, ce sont les femmes et hommes politiques de notre pays . Notre stabilité communautaire passe donc par eux . Ils ont de solides bases politiques et sociales et certaines populations n?écoutent qu?eux, qu?ils aient raison ou tort . Il est donc important de les consulter , de leur présenter la vraie situation sociale de terrain et de comprendre certaines de leurs motivations.

Qu?on soit clairs encore une fois , actuellement en 2021, il n?est possible d?opérer aucun changement si nous ne prenons pas en compte la présence et l?influence des leaders nationaux que nous avons.

Il serait utopique de ?balayer? la vieille garde d?un coup de baguette magique, si la jeune garde n?a pas prise sur les sujets nationaux. La réalité du terrain est différente des théories de Facebook et les législatives de Mars 2021 en sont une illustration.

Encore une invitation à plus d?humilité, de réalisme et de construction collective avec toutes les forces du pays.

Lea transformations sociales et politiques ne sont jamais le fait du hasard. Elles ne sont pas non plus le fait d?expansion d?émotions. Elles découlent d?approches pensées, réfléchies, organisées, structurées, hautement stratégiques, lucides , sobres.

En attendant que d?autres dynamiques naissent , ceux qui sont dans l?espace politique du Pouvoir et de l?Opposition ou ceux qui animent la vie sociale d?aujourd?hui sont ceux qui rythment notre vie nationale. Il faut composer avec eux. Il faut les associer tous à toutes les initiatives qui garantissent la stabilité de nos communautés, une des missions de AUBE NOUVELLE.

AUBE NOUVELLE s?investit dans l?éducation citoyenne, la transformation des mentalités et croit que de nouveaux modes de pensée n?émergeront jamais si nous ne les motivons jamais, dussions-nous subir les foudres et critiques de ceux qui voient les choses différemment et que nous respectons . Toutes les opinions, meme divergentes sont importantes pour nous .

Tout citoyen, même celui qui se croit le plus marginal est pour nous une ressource humaine nécessaire.

S?il y a une chose difficile à changer, c?est la mentalité et les habitudes d?un peuple. Mais il faut commencer quelque part et les générations à venir poursuivront l??uvre.

Critiquer en ne faisant rien ou en espérant que ce soit les autres qui accomplissent l??uvre ne mènera à rien .

C?est pourquoi AUBE NOUVELLE conduit toutes ces rencontres avec les populations et les partis et a eu le privilège d?être reçue par tous les leaders politiques présents en Côte d?Ivoire ainsi que leurs collaborateurs.

Nous poursuivons les contacts politiques et sociaux avec ceux dont les voix comptent dans notre pays , avec une seule finalité: préserver nos communautés de la violence tout en contribuant à favoriser et à promouvoir l?expression plurielle.

AUBE NOUVELLE, la vie communautaire autrement?autrement?"