OXFAM fournit de l’eau potable à 200 000 personnes à Fizi !

L’eau coule pour la première fois des robinets dans le territoire de Fizi (Sud-Kivu) depuis 1960. Environ deux cent mille habitants de cette partie de la RDC pourront désormais se procurer cette denrée, grâce à l’installation des bornes fontaines, don de l’ONG internationale OXFAM. Cette œuvre s’inscrit dans le cadre d’un projet, en deux phases, d’adduction d’eau potable dans dix-huit villages. La première s’est boulée en fin juillet 2018.


Les robinets sont ouverts, non pas comme une décoration, mais les femmes et les enfants sont contents de puiser de l’eau potable, pour la première fois. C’est l’ambiance trouvée dans le centre de santé de l’Etat à Fizi Centre où est implantée une borne fontaine.

Plusieurs femmes y sont venues exprimer leur reconnaissance à Mme Corinne N’daw, directrice pays d’OXFAM, pour avoir mis sur le rail un projet d’adduction d’eau potable.

« Depuis ma naissance, je n’ai jamais puisé de l’eau qui traverse le quartier comme ça », affirme une vieille dame.

L’eau à Fizi, une première depuis 1960 dans un territoire d’environ 200 000 habitants auxquels s’ajoutent quelque 20 000 déplacés internes.

Bien avant l’installation de la borne fontaine, des femmes et jeunes filles parcouraient de longues distances en quête de l’eau. Souvent, elles sont victimes de viols de la part des miliciens qui écument la région.

Le choléra est également endémique. Des pertes en vies humaines sont enregistrées chaque année, en majorité des femmes et des enfants.

Le projet d’OXFAM consiste au captage d’eau à la rivière Mukera dans les montagnes de Mitumba.

Commentaires