Astuces: Comment prévenir et limiter les odeurs de transpiration

Transpirer des aisselles, c'est complètement naturel, mais les mauvaises odeurs et les auréoles dérangent. Et s'il existait un moyen naturel de ne plus sentir mauvais des aisselles ?

L'été c'est un peu la guerre à la transpiration et aux odeurs de sueurs rances, surtout dans les transports en commun. Voici comment prévenir et limiter les odeurs de transpiration grâce à quelques astuces et gestes simples. Suivez nos conseils pour en finir avec les mauvaises odeurs !



Surveiller son alimentation

Vous ne le savez peut-être pas mais certains aliments modifient notre odeur corporelle et peuvent être à l'origine des mauvaises odeurs lors de la transpiration. C'est notamment le cas de l'ail, qui contient du soufre, ou encore de l'oignon et de certaines épices comme le curry. D'ailleurs, plus vous mangerez épicé, plus les odeurs corporelles seront fortes. En effet, les épices contiennent des composés odorants qui se retrouvent dans la sueur. De plus, les épices augmentent la chaleur du corps et l'incitent donc à transpirer davantage. Les aliments gras semblent également favoriser les mauvaises odeurs. Raison de plus de ne pas manger n'importe quoi cet été !

S'épiler régulièrement

De nombreuses études ont permis de démontrer qu'une épilation régulière des aisselles permet de réduire les odeurs de transpiration. En effet, au moment de la douche, le nettoyage de la peau et l'élimination des bactéries sont plus efficaces sur une peau épilée. N'oublions pas que les mauvaises odeurs ne sont pas dues au processus de transpiration en lui-même mais à la dégradation de la sueur par les bactéries. Sur une peau non épilée, ces bactéries ont tendance à s'accrocher davantage et sont favorisées par la présence de poils au niveau des aisselles. Si s'épiler régulièrement n'agit pas directement sur la transpiration, elle permet néanmoins de limiter le développement des bactéries responsables des mauvaises odeurs.

Contrôler son stress

C'est bien connu : le stress fait transpirer. Tout le monde a déjà connu des situations stressantes pendant lesquelles on transpire à grosses gouttes. Les émotions fortes sont d'ailleurs des facteurs aggravants de la transpiration excessive ou hyperhidrose. Si le stress fait transpirer, c'est parce qu'il active les glandes sudoripares apocrines, présentes surtout au niveau des aisselles. Elles vont alors se mettre à secréter de la sueur rapidement et en grande quantité. Par conséquent, il peut être judicieux de travailler à réduire son niveau de stress pour prévenir et limiter les odeurs de transpiration. Pensez-y cet été mais aussi tout le reste de l'année si vous souffrez de transpiration excessive.

Commentaires