Emmanuel Eboué se confie sur sa descente aux enfers: "Je prends des antidépresseurs"

Invité à parler de son parcours à l'émission "Le Vestiaire", de la chaîne RMC Sport, l'ancien défenseur d'Arsenal déclare qu'il est encore confronté à des problèmes de santé mentale. Il est revenu sur ses belles années avec le club anglais et a parlé de son combat contre la dépression, révélant avoir même envisagé de se suicider.


L'ancien international ivoirien a été suspendu par la Fifa à la suite de divergences qu'il a eues avec son agent qu'il n'avait pas payé. L’Ivoirien a reçu cette sanction après son arrivée à Sunderland en mars 2016, et son contrat avec les Black Cats a été résilié moins d’un mois après.

Pendant la période où il n’a pu jouer ou s’entraîner avec aucun club, Emmanuel Eboué affirme qu’il avait été contraint de mentir et de faire croire à ses enfants qu’il jouait pour un club.

« La Fédération m’a suspendu de toute activité, je n’avais pas le droit de m’entraîner avec un club. Un an loin des terrains. Je me serais entraîné avec un club, j’aurais pu un peu oublié les problèmes. Mais je n’avais pas accès à un club. Je m’entraînais tout seul et j’avais honte, parce que les gens me regardaient autrement. Certains disaient ‘c’est Eboué, le deuxième défenseur d’Europe en 2006’… Moi, d’habitude je m’entraînais le matin. Mais il y avait des gens qui s’entraînaient à ce moment-là, ils venaient prendre une photo et la balançaient… donc je partais m’entraîner le soir. Il n’y avait pas la lumière mais je ne pouvais pas rester à la maison », a confié Emmanuel Eboué au micro de RMC Sport

Après la levée de la sanction en 2017, Emmanuel Eboué a été secoué par un problème familial qui a conduit à un divorce difficile, qui l’a ruiné financièrement. Il a même songé au suicide. Même si cette période horrible est passée, Emmanuel Eboué a toujours du mal à s’en remettre.

“Quand je voyais mes enfants, ils me demandaient quand j’allais revenir sur le terrain. Donc quand je sortais le matin, je faisais semblant d’aller m’entraîner, poursuit Eboué. Je restais dehors et je rentrais à la maison quand mes enfants étaient déjà au lit. Je ne voulais pas qu’ils me demandent pourquoi ils ne me voyaient pas jouer.”

"Souvent, je m’enfermais dans ma chambre pendant trois ou quatre jours. Encore aujourd’hui, je prends des antidépresseurs. Les gens me disent que j’aurais dû avoir de l’argent quelque part. Mais quand j’étais avec mon ex-femme, j’étais à fond. Pourquoi cacher mon argent? Je voulais faire ma vie avec elle, je ne pouvais pas penser qu’elle allait me faire ça ", a-t-il ajouté.

Eboué a pris part à deux éditions de la Coupe du monde (2006 et 2010) et a joué cinq fois la Coupe d'Afrique des nations.

Eboué a passé huit saisons à Arsenal avant de rejoindre la Turquie en 2011, où il a remporté trois fois le championnat national et cinq fois la Coupe nationale, avec Galatasaray. L'Ivoirien était retourné en Angleterre en tant qu'agent libre après avoir quitté Galatasaray en 2015.


Commentaires