Martin Fayulu crache ses vérités sur Félix Tshisekedi et Joseph Kabila !

Dans la nuit de lundi à mardi, la Cour constitutionnelle congolaise a tranché sur divers dossiers de contentieux électoraux.


« A ce rythme-là, il y aura bientôt plus d’élus FCC que de sièges à l’Assemblée nationale », lâche, sarcastique, un candidat non élu de l’UDPS. « Kabila veut démontrer qui est le patron. Il se moque de tout le monde. Où est la cohabitation Cach – FCC ? »

Par la même occasion, Martin Fayulu a accusé le président Tshisekedi et l'ancien président Joseph Kabila d'avoir assassiné la démocratie.

"Je vous parle au nom des leaders de Lamuka pour constater l'assassinat de la démocratie par la Cour Constitutionnelle. La coalition Lamuka rejette tous les arrêts de la Cour Constitutionnelle qui est largement hors délai", a-t-il déclaré.

Lors de ce face-à-face avec la presse, Martin Fayulu a annoncé la suspension des activités parlementaires de députés membres de Lamuka jusqu'à nouvel ordre.

Commentaires