Attaque au village de Zibiti, le bilan s'alourdis !

Le bilan revu de l’attaque armée de ce lundi 10 juin matin au village de Zibiti dans le territoire de Djugu (Ituri) fait état de douze morts. Parmi les victimes, quatre ont été tués par des inconnus dans ce village de la chefferie de Mambisa. Huit autres personnes ont été tuées en représailles par des manifestants en colère dans plusieurs entités. Des sources concordantes signalent également de mouvement de populations dans la région.


Tout est parti du meurtre de quatre personnes vers 8 heures locales par des hommes armés non identifiés au village de Zibiti situé entre les localités de Nizi et Bambou. Les victimes, qui appartiennent toutes à une même communauté, se rendaient au marché d’Iga barrière à bord d’un véhicule. Elles sont tombées dans une embuscade tendue par des hommes armés non autrement identifiés, qui ont ouvert le feu sur le véhicule.

En représailles, des contestataires ont tué deux personnes à Mongwalu à 80 kilomètres au nord de Bunia, selon le bourgmestre de cette commune rurale. Deux policiers ont été aussi tués au village de Ngoto dans la chefferie de Banyari Kilo par des manifestants.

L’Administrateur du territoire de Djugu, Alfred Bongwalanga, annonce également le meurtre de quatre personnes d’une même communauté, dont trois femmes, par un groupe de manifestants au village de Kparnganza.

Selon des sources concordantes, les manifestants ont envahi les rues pour manifester leur colère. La circulation est perturbée sur plusieurs axes routiers. Un déplacement massif de la population est observé, notamment vers Bambou, Nizi et Mongwalu en direction de Bunia.

Des cas d’incendies des cases sont également signalés dans certaines localités.

Commentaires