Sylvestre Ilunga annonce la formation d'un gouvernement !

La nomination du Premier ministre, Ilunga Ilunkamba, a lancé une nouvelle séquence avec l'effervescence au sein des états-majors politiques.


Et, au sein des partis qui composent les regroupements, de laborieuses concertations ont perduré à Kisantu, au Kongo Central. Pour tirer le pays de l’ornière marqué par le duel d’influence, un compromis autour de la répartition des postes s’avère pour bientôt.

Ilunga a déclaré que les discussions se poursuivent au sein de la coalition FCC-CACH, qui devrait en annoncer les conclusions, pour la formation du gouvernement.

« Les négociations se poursuivent entre le Cap pour le Changement et le Front commun pour le Congo. Ils vont annoncer les résultats, parce que ce sont eux qui mènent les négociations », a-t-il déclaré.
Comme par le passé, la publication du gouvernement Ilunga Ilunkamba bute à l’éternel problème de la nomination ou pas des chefs des partis ou regroupements politiques. Au sein du FCC, ces derniers n’en démordent pas et tiennent la dragée haute. Ce que redoute non seulement le Premier ministre, mais aussi le chef de l’Etat, lesquels ne voudraient pas impliquer dans le gouvernement des personnalités au passé non clean et réputées conflictuelles. Dilemme !

Bruno Tshibala a, par la même occasion, appelé à être “patients, l’enfant va bientôt naître”. En début de semaine, Kasongo Mwema Yamba-Yamba, porte-parole de Félix Tshisekedi, déclarait que la publication de la nouvelle équipe gouvernementale allait intervenir “peut-être” dans une semaine avant son investiture par l’Assemblée nationale. Mais, cette dernière n’a que moins de dix jours pour clôturer la session ordinaire en cours.

Commentaires