Assassinat de Chebeya : la voix des sans voix réclame des têtes au chef de l'état !

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) a demandé, ce mercredi 5 juin 2019, au président de la République Félix Tshisekedi que le général John Numbi Banza Tambo soit démis de ses fonctions au sein de l’Armée et qu’il soit déféré devant les juges au sujet du dossier de l’assassinat de deux défenseurs des droits de l’homme, Floribert Chebeya Bahizire et Fidèle Bazana Edadi.


Rostin Manketa, directeur exécutif de cette ONG, a émis ce souhait pendant le dépôt des gerbes de fleurs sur la tombe de Chebeya au cimetière de Benseke Futi/Nouvelle Cité, dans la commune de Mont Ngafula.

« Les défenseurs des droits de l’homme souhaitent ardemment que le général John Numbi Banza Tambo, actuel Inspecteur des FARDC, soit relevé de ses fonctions pour qu’il soit mis à la disposition de la justice pour un procès juste et équitable où ses droits à la défense lui seront garantis », a-t-il déclaré.

Il a également demandé, à la même occasion, à Félix Tshisekedi de s’impliquer pour la réouverture dudit procès.

« Nous en appelons à la mobilisation de tous pour que les vrais auteurs répondent un jour de leurs actes », a-t-il ajouté.
Alors président de l’ONG la Voix des sans Voix, Floribert Chebeya avait été retrouvé mort dans sa voiture, en 2010. Son chauffeur, Fidèle Bazana, qui l’avait accompagné ce jour-là pour répondre à une convocation de l’inspecteur général de la police, a depuis lors disparu.

Le procès, ouvert en 2011 contre 8 présumés, avait abouti à la condamnation à mort de quatre policiers et un à perpétuité avant que quatre ne soient acquittés en appel.

Commentaires