Félix Tshisekedi a vraiment apprécié la présence de ce président ! !

Tshisekedi fils n'a pas pleuré seul son Feu Père et ancien Premier ministre congolais, Etienne Tshisekedi wa Mulumba-décédé le 1er février 2017 en Belgique et qui, contre toute attente, vient d'être inhumé au pays de ses ancêtres, soit deux ans et quatre mois après sa triste disparition.



Plusieurs de ses Homologues Chefs d'Etat, spécialement africains l'ont activement accompagné durant ces obsèques qui ont véritablement été riches en événements. De manière particulière, la présence du Chef de l'Etat de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso qui, durant deux jours a consacré tout son temps pour partager la douleur avec son Homologue congolais et la famille éplorée, aura été hautement significative en termes de consolation à l'endroit de l'héritier politique et biologique de l'Illustre disparu.

D'aucuns ont peut-être eu raison d'appuyer qu'à quelque chose "malheur est bon". Le cas échéant, allusion est faite aux funérailles de Feu Etienne Tshisekedi wa Mulumba, l'ancien principal opposant congolais et Gourou politique de l'Union pour la démocratie et le progrès social, Udps, qui ont eu lieu deux ans après le décès ; mais... dans un contexte inédit où l'Illustre disparu a été objet des hommages mérités. En effet, il faut noter que cinq Chefs d'Etat africains n'ont ménagé aucun effort pour faire le déplacement de Kinshasa afin de joindre leurs larmes à celles du Chef de l'Etat congolais et de son peuple, pour pleurer, mais surtout rendre hommage à celui que plus d'un Congolais appellent affectueusement "Héros national".

Commentaires