Nutrition: Attention à ce que vous consommez; ce fruit de mer peut causer des allergies graves

Le crabe est un aliment peu énergétique : 130 kcal pour 100 g. Il fournit presque 20 % de protéines, de bonne qualité pour la croissance tout comme pour l’entretien de la masse musculaire. Sa teneur en lipides ne dépassant pas 5 %, il convient en cas de surpoids ou d’hypercholestérolémie, même s’il apporte un peu de cholestérol.

Le crabe est une excellente source de sélénium (antioxydant), de cuivre (utile au cœur), de zinc (nécessaire aux défenses immunitaires) et d’iode (hormones thyroïdiennes). Comme il est riche en sodium, sa consommation doit être modérée en cas d’hypertension artérielle. Il apporte des quantités notables de vitamines B2, PP (B3), B5, B6,, B9 et B12.

Attention, le crabe peut, comme tous les crustacés, être responsable d’allergie. Aussi est-il conseillé de ne pas l’introduire dans l’alimentation avant l’âge de 1 an, voire plus tardivement en cas d’antécédents familiaux.

Conserver

Vivant, un crabe se conserve 12 heures au maximum. Il peut rester hors de l’eau plusieurs heures, mais ne supporte pas d’être plongé dans la glace. S’il meurt, mieux vaut le cuisiner immédiatemment. En revanche, une fois cuit, le crabe se garde un ou deux jours au réfrigérateur et peut même être congelé.

Commentaires