La chanteuse Ariana Grande souffre de stress post-traumatique. Voici pourquoi

Depuis quelques temps, Ariana Grande enchaine les dures épreuves.

On se souvient tous de la mort de son ex MacMiller. Sa mort avait bien sur ébranlé la jeune femme en septembre dernier. Elle l?avait fréquenté durant deux années. En couple lorsque le décès est survenue, elle avait décidé de rompre avec son autre copain du moment.

De plus, Ariana Grande connait un autre grand drame dans sa vie. Celui de l?attentat de Manchester qui s?est déroulé à la sortie du concert de la chanteuse. L?explosion avait fait vingt-trois morts dix-neuf blessés graves.

Jeudi 11 avril, elle publiait une story Instagram peu commune. Une photo d?une scannographie de son cerveau. Afin de montrer les effets du stress post-traumatique, trouble dont elle souffre. Avec comme seule légende « not a joke ». Une manière de prouver à ses détracteurs que son cas est sérieux.

Traumatisée par l?attaque, Ariana Grande s?était exprimée dans le magazine vogue sur ce sujet. « Je déteste l?admettre mais c?est le cas. C?est ce que tout le monde me disait. C?est difficile d?en parler parce qu?il y a tellement de personnes qui ont subi des graves et immenses pertes. Mais oui, c?est quelque chose de réel. Je connais ces familles et mes fans, et tout le monde là-bas en a aussi fait l?expérience ». 

« Le temps est la plus grande chose. J?ai l?impression que je ne devrais même pas parler de ma propre expérience ? comme si je ne devais rien dire. Je ne pense pas que je saurai un jour comment en parler et ne pas pleurer » a expliqué Ariana.


Commentaires