Une réunion urgente pour le parti de l'UDPS !

Pas d'agitation au siège du parti à Limete, la multitude des sympathisants de ce parti se sont faits discrets. Nombreux parmi disent se méfier de la coalition avec les partisans de Joseph Kabila qui sont dans le FCC.


C’est la mort dans l’âme que les militants de l’UDPS ont accueilli la défaite de leur parti aux élections des gouverneurs. Une nouvelle défaite dans le processus électoral qui a débuté le 30 décembre dernier.
En-dehors de la présidentielle, le parti fondé par feu Etienne Tshisekedi wa Mulumba n’aura fait que piètre figure par la suite. Et Peter Kazadi d’élever la voix sur une radio locale : « Quel est le sens de cette coalition où les amis du FCC s’accaparent tous les postes ? » , s’est interrogée cette notabilité de l’UDPS.

C’est ainsi que les jeunes du parti présidentiel invitent leur président à mobiliser les troupes pour la bataille du déboulonnage du système dictatorial.
“Le président a.i du parti est invité en toute urgence à mobiliser les organes du parti, les combattants, ainsi que les forces socio-politiques engagées aux cotés de l’UDPS en vue de les placer en ordre de bataille pour le déboulonnage du système décrié”, a indiqué Yves Bunkulu, président de la Ligue des Jeunes.

Dans les rangs des militants, on refuse aussi de croire en la coalition FCC/Cash : « Tout le monde sait ce qu'il se passe autour des élections ou ce qu'il s'est passé, il y a corruption, mais on ne veut pas le dire. Tout le monde s'en cache. Moi, je n'ai jamais cru en la coalition. Comment est-ce qu'une classe politique rejetée gagne des élections à tous les échelons ? »

Commentaires