Sommet de l'UA : Félix Tshisekedi à la recherche d'une stature continentale !

Le 32 e sommet de l'Union africaine est marqué par la passation de relais entre Paul Kagame et Abdel Fatah al Sissi, mais aussi par la première participation du nouveau président de la RDC. Félix Tshisekedi aura l'occasion de prononcer un discours. 


Arrivé au pouvoir après une élection contestée sur laquelle l’Union africaine a dans un premier temps émis de « sérieux doutes », Félix Tshisekedi compte bien, avec ce déplacement à Addis-Abeba, convaincre ceux qui douteraient encore. « Les élections qui ont eu lieu le 30 décembre 2018 consacrent la toute première alternance démocratique et pacifique du pouvoir depuis notre indépendance, et ce dans le respect de la Constitution. Cette passation pacifique du pouvoir entre le président sortant et le dirigeant du plus ancien parti d’opposition a démenti tous les pronostics du chaos annoncé à l’issue de ces élections. Elle est la preuve de la maturité politique de notre peuple. »
Pour rappel, le candidat malheureux Martin Fayulu avait écrit à l'UA pour la création d'un comité spécial pour la vérification de la vérité des urnes en RDC. 

Félix Tshisekedi veut aller de l’avant, confirme son entourage. Dès son arrivée dans la capitale éthiopienne, il a ainsi multiplié les rencontres, dont un entretien avec le nouveau président de l’Union africaine, Abdel Fatah al-Sissi, puis ses homologues de la SADC et le président ivoirien.

Commentaires