Une première ! Cette dame a été nommée ministre de la Défence au Gabon

Deux semaines après la prestation de serment des ministres, le gouvernement Gabonais a été « réaménagé » ce mercredi 30 janvier, avec le remplacement de trois ministres.

Rose Christiane Ossouka Raponda devient ministre de la défense nationale et de la sécurité du territoire, en remplacement d’Étienne Massard Kabinda Makaga. Biendi Maganga Moussavou, fils du vice-président Pierre-Claver Maganga Moussavou, retrouve le ministère de l’Agriculture qu’il avait cédé deux semaines auparavant à Ali Akbar Onanga Y’Obeghe. Pour sa part, Norbert Emmanuel Tony Ondo Mba devient Ministre de l’Eau, de l’Énergie, de la Valorisation et de l’Industrialisation des ressources minières, en remplacement de Christian Magnagna.

Proche de Patience Dabany, la mère du président Ali Bongo Ondimba, Ossouka Raponda n’est pas une novice dans les fonctions gouvernementales. En effet, avant de devenir la première femme élue maire de la capitale gabonaise, elle avait intégré le gouvernement à l’arrivée d’Ali Bongo au pouvoir, à la tête du très convoité ministère du Budget et des comptes publics.

Quant à son prédécesseur, bras droit d’Ali Bongo que ce dernier a toujours nommé à des postes stratégiques, il paierait les conséquences du coup d’Etat avorté du 7 janvier dernier, selon certains observateurs.



Commentaires