La guerre continue ! Ousmane Sonko répond à Macky Sall après sa sortie sur la RFI.

Après un long silence, le Président Macky Sall s'est finalement prononcé sur l'affaire Ousmane Sonko. Interrogé par RFI, le chef de l'Etat a balayé d'un revers de main toutes les accusations que le leader des "Patriotes" a portées à son encontre. Mais cette sortie du leader de BBY n'a pas manqué de faire réagir le principal concerné.



La réaction du leader du Pastef ne s’est pas fait attendre. Ce, à la suite de la sortie du président de la République, Macky Sall, sur Rfi, relative à l’affaire de viols et de menaces de mort dans laquelle il est impliqué au préjudice de la jeune masseuse âgée de 20 ans, Adji Sarr.

"Macky Sall et son complot ! Complot ! Ça y est, le mot est lâché, et de la bouche de son principal instigateur : Macky Sall lui-même. Que peut-il dire d’autre, lorsque le procès-verbal d’enquête de la gendarmerie, étayé par les témoignages et le rapport médical, après avoir écarté toute preuve d’un présumé viol, donne des pistes claires d’un sombre complot politique, maladroitement ourdi ?", a déclaré le leader de Pastef dans un communiqué signé ce mardi 23 février.

Avant de poursuivre : "Que peut-il dire d’autre, lorsque sa vaste campagne de désinformation et de terreur n’a pas permis de convaincre l’opinion du mensonge et donner légitimité à son projet de liquidation ? Que peut-il dire d’autre lorsque, dans un procès-verbal d’enquête de gendarmerie portant sur une affaire fomentée contre son ennemi (pardon “adversaire“), il est clairement mentionné l’implication d’un responsable de sa coalition BBY ?"

Toutefois, une importante déclaration de Sonko est attendue dans les prochaines heures.