Scandale à Etoudi ! Le personnel se transforme en mafia et revend les champagnes de Biya dans le marché noir !

C’est tout un réseau de serveurs, cuisiniers et de femmes de ménages devenus spécialistes dans le détournement de vin de luxe et de champagnes au Palais de l’Unité.
Un commerce juteux qui s’opère en catimini dans le palais, sous le nez et à la barbe des locataires de la résidence présidentielle.

Des cartons de champagne commandés à foison pour la présidence, sont revendus dans le marché noir par les agents au service de Paul Biya.

La pratique est devenue tant banale que les trafiquants ne prennent pas la peine de retirer l’inscription ‘’ Présidence de la République du Cameroun ‘’estampillée sur les cartons. À chaque livraison, des quantités importantes de ce produit d’élite sont détournées. Puis revendues à des commerçants de la ville de Yaoundé.
Par exemple, la bouteille 75 cl de Billecart Salomon brut rosé livrée par « Les gars de la Présidence », est revendue à 45 000 FCFA.

" Pour en avoir le cœur net, nous nous rendons dans ledit quartier où, apprend-on, le produit est livré essentiellement les vendredis. Dans ce coin chic et glamour de la capitale politique du Cameroun, se concentrent (outre les services administratifs et résidences) une grande majorité d’espaces marchands luxueux. Pour des raisons de confidentialités, nous ne dévoilerons par le nom de l’enseigne. Un tour dans les rayons de cette cave, et on peut bien apercevoir les différentes saveurs sésame des rois -Billecart Salomon brut rosé, brut blanc, brut réserve et brut sous-bois ", lit-on dans les colonnes du journal Ecomatin.

Si le vendeur tente d’esquiver la question sur la provenance de ce produit, il finit par révéler après insistance que celui-ci est effectivement livré par « des Gars de la présidence ».

" Notre interlocuteur refuse surtout de nous donner les prix auxquels lui sont livrés le fameux sésame ni même les marges de bénéfice qu’il réalise. Mais, une petite recherche sur le site internet de la Société Billecart Salmon, basée en France, qui produit ce champagne nous donne un aperçu des prix. Ceux-ci varient entre 43 et 64 euros en fonction de la saveur, soit respectivement 41 700 et 28 071 FCFA la bouteille de 75 cl. ", écrit le quotidien.

Notons que les dépenses en boissons alcoolisées au Palais de l’Unité ont de nombreuses fois suscité de vives polémiques au Cameroun.
Des milliards dépensés chaque année pour la fourniture en champagne et en bouteilles de vin hors de prix chez Paul et Chantal Biya, au moment où la population meurt encore de faim et crève dans la précarité.

Rien qu’en 2019, près de 2 milliards de Fcfa avaient été dépensées par la présidence en vins et champagnes, pour les fêtes de fin d’année.