U20 / Fraude sur l’âge : La Mauritanie accuse le Cameroun d’avoir triché sur l’âge de ses Lionceaux !

 

Après le scandale des tests Covid-19 des Léopards de la RDC, prétendument falsifiés au CHAN 2020, le Cameroun est de nouveau sur le banc des accusés dans une histoire de fraude.
Cette fois-ci, c'est la Mauritanie, pays-hôte de la CAN des moins de 20 ans, qui accuse le Cameroun d’avoir fait jouer des footballeurs âgés de plus de 20 ans !

 

A l’occasion du match d’ouverture de la CAN U20 qui se déroule actuellement à Nouakchott, le Cameroun s’est imposé face à la Mauritanie sur le score de 1 but à 0.

Toutefois lors de la conférence d’après match, un journaliste mauritanien a accusé la sélection camerounaise d’avoir fraudé sur l’âge de ses joueurs. Selon lui, les joueurs du Cameroun sont apparemment beaucoup plus vieux pour prétendre être des U20. Ces allégations du journaliste ont provoqué le courroux du coach Christophe Ousmanou, qui a abandonné la conférence de presse.

Notons toutefois que le phénomène de la tricherie sur l’âge n’est pas nouveau dans le football africain, notamment au pays de Samuel Eto’o.
 En 2016, 14 joueurs camerounais présélectionnés dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations U17, avaient été exclus de la compétition par la Confédération Africaine de Football.
Soupçonnés pour avoir falsifié leurs âges, ces Lionceaux  avaient été recalés suite à de tests d'imagerie à résonance magnétique (IRM).

Pour en revenir au match, profitant d’une passe en retrait ratée d’Abou Diallo, Sunday Junior a inscrit le seul but de la partie en faveur des Lionceaux Indomptables à la 81e minute. A noter qu’Etienne Eto’o, le fils de la légende Samuel Eto’o, est resté sur le banc.