Quand le président Emmanuel Macron justifie le 3è mandat de Ouattara.

Après son courrier de félicitations en début de semaine, adressé au président Alassane Ouattara , le président français Emmanuel Macron est revenu dans un large entretien accordé à Jeune Afrique, sur les raisons qui ont justifié la candidature du président Ouattara.


" (…) Je vous le dis : je pense vraiment qu’il s’est présenté par devoir. Dans l’absolu, j’aurais préféré qu’il y ait une autre solution, mais il n’y en avait pas (...) Je peux vous dire, de manière sincère, qu’il ne voulait pas se représenter pour un troisième mandat ", a déclaré le président français.

Pour lui, le rétropédalage d'Alassane Ouattara, est la conséquence du décès brusque de son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.
" Le président Ouattara s’est clairement exprimé en mars pour dire qu’il ne ferait pas de troisième mandat. Je l’ai tout de suite salué. Un candidat avait été désigné pour lui succéder : le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. Mais à quelques semaines de l’échéance, il s’est retrouvé dans une situation exceptionnelle avec le décès de ce dernier ", a fait savoir le président français.
Avant d’ajouter : " Les initiatives prises à l’égard d’Henri Konan Bédié sont, à cet égard, importantes, de même que les gestes à l’intention de Laurent Gbagbo. Mais il faudra, quoiqu’il arrive, favoriser un renouvellement générationnel. "