Coup de tonerre: Critiquée pour avoir demandé de l'aide pour son fils Zion, Penielle sort de ses gonds !

La toile a été témoin d'un événement plus ou moins scandaleux. Mère des deux enfants du pasteur Mike Kalambay, la belle Penielle a fait une sortie afin de lancer un SOS aux personnes de bonnes volontés pour l'aider à payer les frais de soins de son fils malade. Se demandant pourquoi en vient-elle à quémander l'aide des autres alors que le père du petit est bien vivant, les internautes n'ont pas hésité à lui passer un savon. Acculée par ces critiques, Penielle réagit.


« C'était super difficile pour moi. J'ai l'habitude de m'occuper de mes enfants et de nos besoins par moi-même et je le fais bien mais c'est devenu un peu compliqué. » Avait-elle publié sur les réseaux sociaux quelques semaines auparavant. En effet, son petit dernier serait malade et les soins d'hôpital ont commencé à lui coûter une fortune depuis les Etats-Unis où elle réside:   « Mon fils Zion, 17 mois, est né avec un problème de colonne vertébrale qui affecte sa marche et les muscles du bas de ses jambes. Il suit une thérapie physique depuis l'âge de 9 mois et il a encore du chemin à parcourir avant de pouvoir marcher, courir et se déplacer normalement.

Mon assurance a couvert les 20 premières séances de sa thérapie et j'y ai ajouté une participation financière depuis 8 mois. Comme beaucoup d'entre vous ne le savent peut-être pas, les compagnies d'assurance cessent de couvrir les frais après environ 20 séances, mais Zion a toujours besoin d'une thérapie ! Le système de santé américain est un peu à l'envers, mais nous avançons. Ses séances coûtent 350 dollars de l'heure et il lui reste encore environ 6 mois de thérapie. Tout ce qui permettra à mon petit homme de se rendre là où il doit être sera très apprécié. Merci beaucoup ! » Expliquait-elle 

Pour autant, cela fait près d'une année que Panielle s'est séparée du pasteur pour une infidélité de l'homme d'église et l'on apprend d'ailleurs que leur divorce est sur le point d'être prononcé. Plusieurs personnes ayant eu vent de son appel à l'aide, l'ont farouchement condamné, d'autres se sont d'ailleurs rués vers sa messagerie privée pour le lui faire savoir. Fatiguée de se faire attaquer à tout bout de champ, la jeune femme a réagit: « Des messages comme ça sont inutiles car personne n'a ravi à cet homme ses enfants. C'est lui-même qui est à l'aise dans son irresponsabilité. Au lieu de m'envoyer des messages pareils, allez demander au Pasteur comment évolue la santé de son fils qu'il assume que dans ses chansons » A-t-elle répondu sur ses comptes de réseaux sociaux !