Deuil : Après Amadou Gon Coulibaly, la Côte d’Ivoire perd un autre homme politique.

Encore une mauvaise nouvelle ! L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur, Albert Mabri Toikeusse est encore frappé par un deuil, trois mois après le décès de son chef de protocole Sylvain Gue. Il s'agit monsieur Koné Sidiki ancien membre et militant actif du bureau des jeunes de l’Union pour la démocratie et la paix de Côte d’Ivoire, a été emporté dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 juillet 2020 suite à une courte maladie.


Selon le président de la jeunesse de l’Union pour la démocratie et la paix de Cote d’Ivoire monsieur Franck Adiko la douleur est profonde pour le parti " J’ai la profonde douleur de vous annoncer le décès du camarade Koné Sidiki, Secrétaire National à la Communication et aux TIC, du Bureau Exécutif National de la Jeunesse UDPCI, survenu cette nuit des suites d’une courte maladie (…) “la jeunesse Udpci vient de perdre un grand homme, un travailleur infatigable ! ", ainsi à-t-il déclaré à travers ces mots.

Rappelons qu'il y a trois mois, le Ministre Albert Mabri Toikeusse avait perdu son chef de protocole Gué Sylvain. Une nouvelle qui a plongé le natif Danané dans une grande tristesse.

C’est le jeudi 9 avril au cimetière de Williamsville dans la commune d’Adjamé que s'est faite l’inhumation selon un faire-part publié sur la page Facebook du ministre Mabri Toikeusse par ailleurs président de l’UDPCI.