Pour le Non respect des mesures prises, la police sanctionne des commerçants au marché de la Liberté !

Si les mesures d'hygiène et de confinement ont été prises et respectées en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, l'Afrique est loin d'être à ce stade. En RDC, le Président Tshisekedi avait clairement édicté les nouvelles mesures à prendre pour lutter contre la propagation du COVID-19. Entre autres, la vente de certains produits étaient interdits pour certainement éviter les regroupements entre autres. Devant la non coopération des commerçants, la police a du intervenir.

 

Le marché de la Liberté en pleine commune de Masina a été pris d'assaut par les forces de l'ordre pour non respect des mesures prises. Dirigée par le chef de la police, l'opération de déguerpissement a été enclenchée dispersant tous les commerçants sur place. La mesure concernait bien évidemment tout le monde sauf les vendeurs de denrées alimentaires. 

Les concernés par cette descente des forces de l'ordre se disent choqués par cette décision qui entrave à leur volonté de vouloir nourrir leur famille surtout en cette période de crise sanitaire qui déteint sur l'économie du pays naturellement. Pour d'autres, les moyens ne sont pas mis en oeuvre pour les décharger du loyer et du règlement des factures de la regideso et la SNEL, ils n'ont donc pas d'autres choix que de continuer leurs activités commerciales et gagner leurs vies.