(Vidéo) Coronavirus : Voici ce qu’il faut retenir du discours de Maurice Kamto à propos de la pandémie au Cameroun !

Le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun a fait une déclaration à propos de la pandémie du Coronavirus.
Le Professeur Maurice Kamto a tenu à saluer les décisions prises par le gouvernement face à la propagation du virus.
Toutefois, il déplore leurs résolutions contradictoires, qu’il a qualifié de '' volte-face en l’espace de 24 heures''.

L’ancien candidat à la présidentielle de 2018 dit qu’il restera optimiste tant que les mesures seront effectives.
‘’ Malgré la volte-face du gouvernement 24 heures plus tard, je salue d’emblée les mesures prises le 17 mars dernier. Car elles sont de nature à préserver la santé des Camerounais face à cette redoutable épidémie. Je resterai optimiste tant que j’aurais l’assurance que les mesures annoncées sont effectives et s’exécutent en toute responsabilité ‘’, a dit Maurice Kamto.
Il s’exprimait dans un message vidéo publié sur les réseaux sociaux.

Le président national du MRC a fait part de son attachement profond à la vie des camerounais.
Raison pour laquelle il annonce qu’il n’y aura aucune complaisance dans l’évaluation des mesures.

’ Comme chacun le sait, j’attache à la vie des Camerounais le grand prix. Aussi aucune complaisance n’est et ne sera de mise dans l’évaluation de la mise en œuvre des mesures annoncées ainsi que de leur pertinence ‘’, a annoncé Maurice Kamto.

D’entrée en jeu, Maurice Kamto a justifié sa prise de parole par une obligation de vérité. Il soutient en effet que le coronavirus constitue un réel danger pour le Cameroun.

‘’ Je suis dans l’obligation de vous dire la vérité. L’épidémie de coronavirus en cours est un grave danger pour notre pays. Croyez-moi, ce ne sont pas des propos alarmistes mais une alerte dictée par un devoir de vérité et de sensibilisation que m’impose mon statut de citoyen et de responsable public ayant à cœur le sort de mes compatriotes et le destin de la nation ‘’, a le candidat malheureux aux élections de 2018.