Ouverture d'enquêtes sur l'étrange mort du Général Kahimbi !

Décédé le 28 février 2020, le général Kahimbi laisse derrière lui beaucoup d'incertitudes quant aux circonstances dans lesquelles il a trouvé la mort. D'aucuns parant du postulat qu'il s'agirait d'une mort par pendaison, il n'en demeure pas moins que l'état actuel des choses mérite qu'une enquête soit ouverte sur ce dossier. La présidence de la République a confirmé, l'intervention de la mission de l'ONU pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) dans le cadre de l'enquête sur la mort, du général Delphin Kahimbi, chef des renseignements militaires.

Tshisekedi avait , au cours de cette réunion, donné les premiers éléments en sa possession, indiquant que le maitre espion de l'armée est mort "par pendaison". Mais il n'en demeure pas moins qu'un conclusion hâtive ne saurait être élaborée dans cette rocambolesque affaire. A la demande du président de la République lui-même, l'enquête doit se terminer rapidement, afin de soulager la famille éplorée.

Pour rappel, le général avait été retrouvé mort à son domicile. Il devait le jour même être verbalisé par conseil national de la défense. A cet effet, l'homme de 51 ans a été interdit de quitter le pays avant d'être suspendu et remplacé de ses fonctions à la veille de sa mystérieuse mort. Dans la foulée, son épouse avait évoqué la thèse du suicide telle que la soutenait Tshisekedi, hypothèse qui devait faire l'objet d'enquête approfondie par les responsables tenus de l'effectuer. Affaire à suivre.....