Drame à Mora : Un civil tue un soldat de l’armée camerounaise !

Les faits ont eu lieu dans le village Doublé, commune de Mora, département du Mayo-Sava, dans la région de l’Extrême- Nord.
Le soldat de première classe Baban Guida, en service au secteur N°1 de la Force multinationale mixte (Fmm) basé dans cette localité, a perdu la vie après avoir reçu une balle tirée par un membre du comité de vigilance mis en place par les autochtones.

D’après les témoignages recueillis, il s’agit là d’un fâcheux incident qui a viré au drame.
En effet, selon nos sources, le civil qui a tiré, identifié sous le nom de Bahadoum Dandi alias Papi, nettoyait son arme en vue d’embarquer avec les militaires pour les patrouilles nocturnes de routine lorsque le coup de feu est parti et a mortellement atteint le militaire.

Le soldat de la FMM a donc trouvé la mort à la suite d’une mauvaise manipulation d’une arme de fabrication artisanale effectuée par Papi, et non d’un homicide volontaire.
Le mis en cause, Bahadoum Dandi, qui est par ailleurs un instituteur en cours d’intégration, est quant à lui décrit par ses congénères comme étant un homme intègre et jouit d’une excellente réputation.
Dans la commune de Doublé et même au sein de l’armée, il est connu de toutes pour sa bonne moralité et de son engagement dans la lutte contre la secte islamiste Boko Haram.

Toutefois, il a été placé en garde à vue à la brigade Territoriale de Mora pour des besoins d’exploitation, afin d’en avoir le cœur net.

 

 

 

 

 

Commentaires