Il choisit le jour de son anniversaire pour déclarer son homosexualité à sa famille. Le massacre se produit !

Annoncer son homosexualité à sa famille Il n’est parfois pas facile d’accepter sa propre homosexualité. Encore plus difficile d'en parler à ses proches. Choc, refus, culpabilité et acceptation.


Le sieur Jules Francklin Kouamé Kouadio, ferronnier de profession a passé un sale quart d'heure, sa famille lui a administré une correction magistrale suite à son coming-out, un fait que cette dernière n'a pas digéré. Le jeune homme vit des moments difficiles à ce stade de sa vie du fait de son orientation sexuelle. Alors qu’il célébrait son anniversaire, le samedi 08 février 2020, du haut de ses 35 ans, il a cru bon d’annoncer à ses parents son homosexualité. Ce qu’il n’oubliera pas de sitôt puisqu’il sera rudement bastonné, puis flanquer à la porte de sa maison.

La scène insolite s'est déroulée, à Abobo Klouétcha, la révélation de Jules Francklin Kouamé Kouadio n'a pas eu l'effet escompté puisqu'il a été rejeté par sa famille. Depuis le soir de son anniversaire, le jeune homme vit dans la rue, battu, et extirpé de sa maison dans un piteux état, il quémande la clémence des siens. Et dire qu'en annonçant la nouvelle, il croyait bien faire. L'homosexualité ne se pardonne pas en Afrique.


Commentaires