Alassane Ouattara coincé de toute part, le président a ouvert plusieurs robinets qu’il n’arrive plus à refermer à 9 mois des présidentielles

Ado patauge dans la semoule... A 8 mois, des élections présidentielles, le président Alassane Ouattara a ouvert plusieurs robinets qu’il n’arrive plus à refermer. Autant de dégâts qu'il n'arrive plus a superviser.

Alassane Ouattara est sur plusieurs fronts, qu’il n’arrive plus à gérter, l’eau coule de partout et elle risque d’inonder sa maison au point de la détruire

Le procès de Gbagbo-Blé Goudé, la démission de Thiam et son éventuelle candidature inquiète énormément, l'actuel président.

Sans oublier que L'ONU aussi est à ses trousses, pour s'assurer qu'il ne va pas bafouer la constitution.

Enfin sans compter, la grosse patate chaude qui fait actuellement le bruit c’est le Tribunal d’Abidjan. Certains juges zélés ont pris peur depuis la plainte recevable de Soro à Paris contre Adou Richard. Ces derniers vont suivre à la lettre désormais la procédure judiciaire telle que contenue dans le Code pénal et la Constitution, au risque de se voir rappeler à l'ordre.



L’ancien Président de l’Assemblée nationale, ex Ministre de l’intérieur et l’actuel Président du Sénat sont des soutiens forts de Soro. Ajoutons aussi qu’une bonne partie des Députés LREM pensent que Soro doit être soutenu compte tenu de l’aide financière qu’il avait apportée lors de la campagne de Macron. En quelque sorte, il faut lui rendre la monnaie de l’acte qu’il avait posé.

En prélude aux élections présidentielles en France positionnée en 2022, Soro serait pour eux le meilleur Cheval pour contrer Mélenchon proche de Gbagbo et Sarkozy ami de Ouattara. En somme la bataille diplomatique a bel et bien tourné à l’avantage de Soro.


L'UA et l'ONU tous appellent à des élections présidentielles ouvertes, claires sans embrouilles, ni tripatouillage.

Le fait que l’Opposition n’ait pas signé le document sur le Code électoral a brisé le plan de Ouattara qui voulait se servir de leur signature pour dire que tout va bien dans le pays et que même les partisans de Bédié, Soro et Gbagbo sont d’accord avec lui en Côte d’Ivoire. Heureusement que très tôt le piège a été évité. Le RHDP coincé ne sait plus quoi faire.

Tout va mal pour Ouattara et cerise sur le gateau, une grande manifestation des ivoiriens vivants en France est prévu ce samedi à la place Trocadéro contre la dictature de Ouattara. Il n’a pu obtenir son annulation.

Commentaires