Déçu et révolté par le déroulement du scrutin, Abel Elimby Lobé sur le point de mettre fin à sa carrière politique : ‘’ Je suis fatigué !’’

Le promoteur de la plateforme Kawtal est décidément exaspéré par le laxisme aberrant dans le système électoral camerounais et les magouilles scandaleuses dans l’arène politique sous nos cieux.
Entre fraudes, irrégularités et partialité des institutions supposées neutres, Abel Elimbi Lobé déclare avoir pris la résolution de ne plus participer aux élections au Cameroun.

Abel Elimbi Lobe était candidat aux députations à Wouri-Centre, dans la capitale économique.
Toutefois, à l’issue du vote qui a eu lieu ce dimanche 9 février 2020, l’ancien cadre du Social Democratic Front (SDF) songe désormais à quitter la scène politique.
‘’ Je crois que ça risque d’être la dernière élection à laquelle je participe. Parce que je suis fatigué de me battre pour une organisation des élections qui soient tout simplement contraire à la réglementation en vigueur ‘’. s’est-il plaint via un post paru sur sa page officiel.

Dans le même élan, il s’est a tiré à boulets rouges sur la commission en charge des élections au Cameroun, l' Elecam.
En effet, Elimbé Lobé s’est insurgé contre l’incompétence de cette organisation à gérer les irrégularités et l’anarchie lors des scrutins.

Il illustre ses propos en prenant exemple sur ce qui s’est passé à Nkongmondo, où les policiers ont dit aux électeurs qu’on vote sans carte d’identité. 
''  Ils ne lisent pas le code électoral ? Les présidents de commission locale qu’Elecam (…) ne savent pas que l’article 103 dit qu’à son entrée dans le bureau de vote, l’électeur présente sa carte électorale…? Ils ne savent pas ça ? Quand on forme les présidents de commission locale on ne leur apprend pas les articles clés du code électoral relatif au déroulement du scrutin ? ''.  Fustige le désormais ex-candidat à la députation.

Exaspéré, Abel Elimbi Lobe se demande si le Cameroun pourra organiser de vraies élections un jour.
''  Je suis fatigué ! Dites-moi si ce pays ne peut pas organiser un vote ! Un vote seulement ! On ne peut pas organiser les CAN. On ne peut même pas organiser le vote conformément à la loi ? » L’électeur prend lui-même chaque enveloppe, chaque bulletin et il entre dans l’isoloir, il opère son choix. D’où vient-il qu’on affecte les représentants aux bulletins de vote pour que ce soit le représentant qui donne le bulletin de vote ? Ce n’est pas prévu que les représentants donnent les bulletins de vote. Qu’est-ce qui empêche Elecam de faire exactement ce qui est prévu dans la loi ? ‘’ s’est-il interrogé.  


 

Commentaires