Elections 2020 : Un candidat du PCRN incarcéré pour une histoire de fraude. Cabral Libii se révolte !

Les faits ont eu lieu ce dimanche 9 février 2020 dans le département du Mfoundi.
Angelo Koueli, candidat aux législatives dans cette localité pour le compte du Parti Camerounais pour la Réconciliation nationale a été arrété et placé en garde-à-vue au commissariat du 2e arrondissement.
Pour cause, l’allié de Cabral Libii aurait troublé le déroulement du scrutin en voulant dénoncer de présumée fraudes le jour du vote.

Le mis en cause, identifié sous le nom de Angelo Koueli, est le candidat titulaire du PCRN aux élections législatives dans le département du Mfoundi.

Selon les informations qui nous sont parvenues, il est placé en est en garde à vue depuis quelques heures sur instruction du Procureur de la République.
Les forces de l’ordre reprocheraient au candidat à la députation d’avoir perturbé le déroulement du scrutin.

Pour sa défense, le proche de Cabral Libii indique s’être insurgé contre un cas de fraude sur lequel il est tombé.
C’est en voulant dénoncer des exactions qu’ils aurait été cueillis par les forces de l’ordre qui l’ont maitrisé et acheminé au commissariat du 2e arrondissement.

Notons par ailleurs que son mentor, Cabral Libii, a également à faire part de plusieurs revendications quant au déroulement des élections, qui selon lui n’ont pas répondu aux prérogatives de la neutralité imposées pour un scrutin démocratique.
‘’ Il est inadmissible de voir quelqu’un venir dans un bureau de vote avec un lot de carte d’électeurs d’autres localités pour venir voter. À Yaoundé, nous avons enregistré des cas ‘’ a-t-il fulminé, poursuivant que dans d’autres localité, l’on amène des forces de sécurité pour intimider les populations à rester muette face à ces actes ‘’ intolérables ‘’.

Affaire à suivre…  

Commentaires