Dénigrés et taxés de ‘’ petits partis’’ par Paul Biya, les opposants et militants du MRC répliquent !

Dans un discours prononcé ce dimanche 9 février 2020 après le vote, le Chef de l’Etat a tenu un discours elliptique qui a suscité le courroux des militants de l’opposition, en l’occurrence ceux du MRC. En effet, dans sa déclaration, Paul Biya fustigeait les partisans du boycott, en les taxant de ‘’ petits partis’’.
Suite à ces propos, le porte-parole du parti de Kamto a fait paraitre un communiqué dans lequel il use du même sarcasme pour répondre au locataire d’Etoudi.

Le président Paul Biya et son épouse Chantal s’étaient rendus à l’École publique de Bastos ce dimanche 9 février 2020, pour accomplir leur devoir civique.
Après avoir voté, le chef de l’État camerounais a fait part de sa satisfaction face à ces élections réussies, et n’ a pas manqué de faire un clin d’œil à une certaine partie de l’opposition ayant opté pour l’abstention.
 ‘’ J’ai accompli mon devoir de citoyen et j’en suis heureux. Je saisis cette occasion pour demander à mes compatriotes de faire leur devoir en allant au vote, contrairement aux appels au boycott de certains petits partie politiques. En tout cas, la démocratie au Cameroun marche, elle avance… ‘’, avait-il déclaré.

Des suites de ces propos, les partisans du boycott, notamment les militants du MRC, ont usé de leur droit de réponse.
C’est Olivier Ainsi Olivier Bibou Nissack, porte-parole de Maurice Kamto, qui s’est attelé à cette tâche.
‘’ Le mépris est la marque des « petits » esprits car les grands recourent au dédain. En outre, on ne parle pas de ce qui est négligeable… si jamais on le fait c’est que cette quantité n’est pas aussi négligeable qu’on le laisse à croire, bien au contraire ! Cependant merci pour la pub ‘’, a-t-il fait paraitre sur la page officielle du MRC.

Par ailleurs, depuis les Etats-Unis à l’occasion du meeting de Maurice Kamto à Washington, Albert NDZONGANG a également lancé un message ironique au président fondateur du RDPC.
" Allez lui dire que Kirikou est tout petit comme ça, mais il est fort", a-t-il déclaré.