Double scrutin : Banda Kani met à nue les méthodes de fraudes des membres du RDPC !

Ce dimanche 9 février 2020 auront lieu les élections législatives et municipales au Cameroun.
Pour ce double scrutin en perspective, le candidat aux municipalités de Douala 2e, Banda Kani, a mis en place une unité politique pour contrer toute éventuelle tentative de fraude.
Invité ce matin dans l’émission ABK matin, le militant du NMP déclare que son organisme et lui ont décelé tous les procédés pour truquer les résultats des scrutins utilisés par partisans du RDPC, et sont parés pour mettre fins à leurs exactions.

L'homme politique qui se dispute la paternité de la Brigade Anti-Fraude (BAF) avec Jean Michel Nintcheu s’est exprimé ce matin, vendredi 7 février 2020, sur les ondes de la radio qui émet depuis Douala.

Au cours de cet entretien, Banda Kani a mis en garde les fraudeurs du parti au pouvoir, et a levé un pan de voile sur leur mode opératoire habituel.
‘’ La face la plus efficace de la brigade anti-fraude sera invisible...Les fraudeurs du RDPC se mettent en action vers 16h-17h quand les scrutateurs sont fatigués. C'est à ce moment que l'argent aussi entre en scène. On utilise des diluants pour effacer l'encre censée être indélébile sur les doigts et on fait voter les mêmes électeurs qui avaient déjà voté le matin ‘’, déclare Banda Kani sur ABK Radio.

Quant aux raisons qui l’ont poussé à déposer sa candidature pour la mairie de Douala II, Banda Kani avance qu’il estime qu’il est temps que la commune d’arrondissement de Douala 2 se retrouve en d’autres mains, outre celles des membres du RDPC
‘’ Je suis l'un des rares hommes politiques d'opposition qui a défendu au prix de sa vie que le bilan du RDPC n'est pas nul mais ...Douala 2e n'est pas la propriété d'une famille ou d'un réseau dirigé par un aîné de Yaoundé, fils de New Bell... Nous allons traquer les fraudeurs, nous allons les prendre la main dans le sac et ils en répondront devant les juridictions ‘’, a-t-il précisé au micro de Luc Ngatcha.