Cancer: Voici 10 signes qui doivent vous alerter

Si certains signes du cancer sont souvent occultés, c’est essentiellement parce qu’ils sont difficilement perceptibles. Et pour cause, les symptômes peuvent paraître anodins et être assimilés à des maladies courantes. Cette étude menée par le European Journal of Cancer, l’état d’alerte quant à cette maladie est moindre parmi la population de patients atteints du cancer. 

Selon les conclusions de cette recherche, en présence de ses symptômes, seulement 20 personnes sur 915 avaient envisagé ce diagnostic. Des résultats scientifiques qui en appellent à l’état d’alerte chez les personnes qui sont l’objet de symptômes inquiétants mais ces signes demeurent encore peu connus du grand public.

Des signaux avant-coureurs

Toujours selon l’antenne du département d’épidémiologie et de santé, il existe de nombreux symptômes à ne pas négliger en raison de leur potentiel révélateur d’un cancer. Voici les signes qui devraient alerter les personnes qui en sont l’objet, quand ils s’installent dans la durée :


– Une perte de poids soudaine

Si une personne perd beaucoup de poids sans changer ses habitudes de vie, cela peut être le signe d’un cancer. En effet, les cancers du pancréas, de l’estomac, de l’œsophage ou encore du poumon peuvent faire perdre du poids de façon soudaine et inexpliquée.


– Une fièvre

Généralement, la fièvre survient lorsque le cancer s’est déjà développé à un stade plus ou moins avancé. Ainsi, lorsque les cellules cancéreuses s’attaquent au corps et affaiblissent le système immunitaire, les personnes qui en souffrent peuvent sujettes à de la fièvre.


– Une fatigue chronique

Dans le même ordre d’idée, le cancer peut donner lieu à une fatigue chronique. En effet, la leucémie ainsi que les cancers du côlon ou de l’estomac sont autant de maladies qui peuvent entrainer une baisse d’énergie.


– Une douleur lancinante

Certains cancers tels que le cancer des os ou des testicules peuvent entrainer une douleur lancinante. En outre, une tumeur cérébrale entraine un mal de tête qui s’installe dans le temps. Enfin, un cancer du côlon, du rectum ou des ovaires peut mener à des douleurs dorsales pénibles à supporter..



– Des changements cutanés

Ce signe est principalement corrélé aux cancers de la peau. Néanmoins, plusieurs types de cancers peuvent également impacter l’épiderme. Parmi les principaux changements liés à la maladie, on observe une hyperpigmentation (peau plus foncée que d’habitude), une jaunisse, des démangeaisons cutanées ou encore une pousse inhabituelle des cheveux.


– Des troubles digestifs ou des problèmes de miction

Le cancer du côlon peut entraîner des troubles de la digestion pouvant comprendre une diarrhée, une constipation ou un aspect différent des selles. Aussi, les cancers de la vessie ou de la prostate peuvent mener à une présence de sang dans les urines, à un changement dans la fréquence de la miction ou à une douleur pendant la miction.


– Des plaies qui ne guérissent pas :

Certains cancers de la peau peuvent ressembler à de petites plaies et à des plaques rouges qui ne guérissent pas. En outre, un cancer de la bouche peut également se manifester par une plaie dans cette zone. Quant aux cancers du pénis ou du vagin, ils peuvent également donner lieu à des plaies visibles.


– Des saignements inhabituels

Plusieurs cancers se manifestent par des saignements inhabituels. C’est le cas du cancer du poumon, qui peut entraîner des crachats de sang. Aussi, le cancer colorectal peut donner lieu à la présence de sang dans les selles. Par ailleurs, le cancer de l’utérus peut entraîner des saignements vaginaux pathologiques. Un cancer de la vessie ou du rein peut également causer des saignements dans les urines.


– Un gonflement ou une bosse sur certaines parties du corps

Certains cancers à l’instar de celui du sein, des testicules ou des ganglions lymphatiques, provoqueront un gonflement ou une bosse dans certaines parties du corps.


– Une difficulté à avaler

Spécifique au cancers de l’œsophage, de l’estomac ou encore de la gorge, un problème de déglutition peut être un signe de la maladie. En effet, des difficultés à avaler ou une indigestion sont des symptômes qui ne doivent pas être pris à la légère.