Prévention de la violence sexuelle liée aux conflits : Denise Nyakeru Tshisekedi primée ‘’Championne mondiale’’ par les Nations Unies !

La première dame de la République démocratique du Congo, Denise Nyakeru, a été désignée par les Nations unies « Championne de la prévention de la violence sexuelle liée aux conflits. »


Denise Nyakeru Tshisekedi s'est engagée dans la lutte contre les violences faites à la femme sous toutes ses formes, surtout les violences sexuelles. " Oui, bannissons le tabou et parlons encore plus fort qu'avant pour qu'aucune autre femme ne soit brisée par la violence sous toutes ses formes " , a t-elle déclaré le 8 mars au cours de la journée Internationale de la femme. Au cours de la cérémonie, l’épouse du président de la République Denise Nyakeru s’est engagée à apporter sa contribution dans la lutte contre les violences sexuelles en RDC.

« Ce fléau répugnant doit impérativement s’arrêter. Je salue à ce titre la résolution du conseil de sécurité des Nation unies qui nous donne de nouvelles armes indispensables dans la prévention et la lutte. Ce fléau n’est pas imbattable, je vous rassure. Cela se doit être traduit par une ferme volonté d’agir au-delà de toute compassion passive ou toute passivité coupable » a-t-elle déclaré. 

En juin, la première dame s’était rendue à l’Hôpital Général de Panzi (Sud-Kivu), où elle a visité les survivantes des violences sexuelles. Au cours de cette visite, les responsables de l’hôpital lui ont dressé l’état des lieux de la prise en charge ainsi que les défis auxquels ils sont confrontés. Une demande express lui a été faite de plaider auprès de Félix Tshisekedi pour accentuer la lutte contre l’insécurité et les violences sexuelles.

Pour Madame Patten, plusieurs raisons justifient le choix des Nations-Unies porté sur madame Denise Nyakeru Tshisekedi.

Il s’agit de son engagement à œuvrer pour l’accélération du changement, à la diffusion du plaidoyer et à la sensibilisation, à militer pour obtenir de dirigeants leur volonté politique et engagement sur la question de la violence sexuelle liée aux conflits.

« Nous avons bel et bien observé le travail qu’elle mène à travers le plaidoyer ainsi que les actions qu’elle ne cesse de mener par sa fondation Plus Fortes», a indiqué représentante spéciale du secrétaire général chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit.


Commentaires