9 signes qui apparaissent lorsqu’une personne est trop stressée

Voilà bien longtemps que, sans le savoir, vous souffrez de stress chronique. Car, l’air de rien, votre épuisement dès le matin au réveil, vos colères inexpliquées, vos larmes pour une broutille, votre manque d’énergie, vos migraines incessantes, vos tensions musculaires et vos oublis perpétuels portent un nom, et il s’agit bien là de stress chronique. Mais savez-vous vraiment ce qu’est le stress chronique ? Et quels en sont les symptômes ?

L’acné :

Le stress peut également s’attaquer à votre capital beauté et plus précisément à votre visage. En effet, l’anxiété soumet votre peau à rude épreuve et peut provoquer une poussée d’acné soudaine. Généralement, les boutons d’acné sont dûs à une production excessive de sébum sur l’épiderme. Néanmoins, une étude scientifique a mis en exergue un lien entre le stress psychologique et les boutons d’acné, sans qu’il ne soit associé à un excès de sébum.

Des douleurs persistantes :

Selon une recherche scientifique, une douleur qui persiste peut être la conséquence d’une réponse prolongée au stress. En effet, le corps peut être influencé par les niveaux de cortisol et d’adrénaline, deux hormones liées au stress. Ainsi, il peut provoquer un dysfonctionnement dans l’hippocampe et causer des douleurs dans différentes régions du corps.

Des infections et maladies fréquentes :

Les personnes stressées sont sujettes à diverses maladies et infections. En effet, un simple changement de température peut leur valoir un rhume ou une grippe. En réalité, les scientifiques montrent que le stress engendre une baisse des défenses immunitaires. Ainsi, l’anxiété affaiblit l’organisme et le rend vulnérable face aux virus et aux bactéries.

Les maux de tête :

Certaines personnes souffrent de migraines chroniques et ne parviennent pas à en déterminer l’origine. Ainsi, elles peuvent se jeter sur leur trousse de médicaments pour calmer ces symptômes alors qu’il leur suffirait uniquement de se reposer et d’évacuer leur stress. En effet, il a été prouvé que l’anxiété ressentie était étroitement corrélée avec les maux de tête.

Des changements de la libido :

Lorsqu’une personne se sent submergée par ses émotions et qu’elle accumule les sources de stress, elle a beaucoup de mal à ressentir du désir et du plaisir pendant l’acte sexuel. En effet, les troubles de la libido sont souvent associés à des problèmes d’anxiété. Selon les chercheurs, les perturbations hormonales et psychologiques empêchent les femmes de se laisser aller et de ressentir de l’excitation.

Une dépression :

Le stress peut entraîner une dépression sur le long terme. En effet, si une personne accumule une anxiété chronique et de haute intensité, elle peut déboucher sur une dépression. Rappelons que la dépression est une maladie pernicieuse qui entraîne de lourds symptômes psychologiques.

Des problèmes digestifs :

On a souvent ouï dire que l’intestin est notre deuxième cerveau. De ce fait, les interactions entre les émotions et les troubles du transit ne sont plus un mystère pour personne. Une expérience scientifique a prouvé que des enfants exposés à des situations stressantes étaient sujets à la constipation. En outre il semblerait que le stress chronique soit un des facteurs responsables du syndrome du côlon irritable.

Des troubles de l’alimentation :

Le stress peut également causer des troubles alimentaires. En effet, certaines femmes mangent lorsqu’elles sont anxieuses sans forcément ressentir de faim. Selon les chercheurs, ce trouble alimentaire provient d’un stress accru et peut résulter en une surcharge pondérale.

Une fatigue chronique :

D’après la Fédération Française de Cardiologie, lorsqu’un individu est soumis à un excès de stress, son organisme s’affaiblit. En effet, la sécrétion des hormones de stress entraîne une grande dépense d’énergie. Ainsi, le corps déclenche un processus physiologique pour faire face à une situation stressante. Mais lorsque le stress se manifeste de façon récurrente, l’organisme s’épuise. Ainsi, un manque d’énergie accompagné d’une fatigue chronique peut survenir.


Commentaires