Santé : mettez un terme à vos douleurs au dos et à la taille grâce au gingembre chauffé

Les douleurs au dos et à la taille se produisent généralement en raison d’une position assise prolongée ou d’un effort physique important. Si vous avez des problèmes avec les maux de dos nous avons la solution pour vous.

Tout ce que vous devez faire est d’émincer des morceaux de gingembre et de mettre un morceau épais de gaze ou de tissu en dessous. Ensuite, appliquez le gingembre sur la zone douloureuse de la colonne vertébrale. Le gingembre frais viendra en contact direct avec la peau. Si, par hasard, le gingembre est trop irritant, mettez un linge très mince entre votre peau et le légume.

Juste au cas où, couvrez le gingembre avec une serviette et laissez agir sur la zone douloureuse pendant la nuit. De cette façon, on peut obtenir un effet réellement durable.

Pour observer des résultats concluants sur votre santé, nous vous recommandons de vous procurer les ingrédients d’origine biologique.

Application :

Appliquez la bande de gaze sur la zone articulaire douloureuse et laissez agir ce soin pendant 30 minutes en position allongée. Fixez ce cataplasme avec une bande adhésive pour une tenue optimale.


Les résultats de cette étude comparative suédoise sont probants. Selon la cohorte d’experts, le massage est significativement efficace pour lutter contre les douleurs dorsales s’il est réalisé deux fois par semaine à raison d’un mois.

Le gingembre, un allié antidouleur

Booster de l’immunité, allié digestif, partenaire minceur, le moins que l’on puisse dire c’est que la réputation de super-aliment du gingembre n’est pas volée. Et pour cause, il regorge d’antioxydants, des substances indispensables pour prévenir l’apparition de radicaux libres responsables de maladies et du vieillissement cellulaire prématuré. Mais les bienfaits du rhizome asiatique ne s’arrêtent pas là, c’est également un analgésique naturel puissant et ce, tout particulièrement pour les douleurs arthritiques. Et nous devons ces propriétés grâce à l’action conjointe de ces trois composés biochimiques : le gingérol, le shoagol et le paradol. Son activité anti-inflammatoire est essentiellement déclenchée par les mécanismes des leucotriènes, des lipides, et des prostaglandines, des acides gras non saturés. Les conclusions de cette étude parue dans la revue scientifique Arthritis, ont mis en avant le rôle thérapeutique potentiel du rhizome asiatique dans l’amélioration des symptômes de la polyarthrite rhumatoïde.

Alternatives aux douleurs articulaires

Pour venir à bout des douleurs articulaires, il est essentiel de privilégier des aliments aux vertus anti-inflammatoires préconisés pour lutter contre ces affections. Parmi eux : les sardines, le saumon, les lentilles, les céréales, les clémentines, le citron et le raisin. Une hydratation suffisante est préconisée pour éliminer les toxines et ainsi limiter le risque de crampes et de fatigue musculaire qui peut accélérer ces douleurs diffuses.

Les douleurs articulaires : des facteurs déclencheurs

Si le plus souvent les douleurs articulaires sont liées à la fragilisation des os liée à l’âge, il existe des prédispositions qui constituent un terreau fertile pour ces affections parfois invalidantes.

- L’obésité peut être une cause des douleurs articulaires diverses.

– Une musculature dorsale faible qui peut être à l’origine d’une lombalgie

– Un manque d’exercice physique et une sédentarité prononcée

– Une posture inadaptée

– Des mouvements brusques et le port de charges lourdes

– La grossesse

– Le diabète

– Une inflammation localisée

Un mécanisme inflammatoire

Souvent, une douleur articulaire est liée aux mouvements et ce, même lorsque ces derniers sont passifs et non accompagnés d’une contraction musculaire. Plusieurs causes peuvent accélérer cette douleur liée aux articulations comme une arthrite infectieuse ou encore une inflammation de la membrane synoviale responsable de la fluidité des mouvements. Par ailleurs, l’anxiété peut amplifier la sensation de douleur caractérisée par une contraction spontanée des muscles.


Commentaires