L'ancien président Joseph Kabila participe à la retraite du FCC à Kisantu !

C'est probablement possible que la retraite du Front Commun pour le Congo se clôture ce jeudi 28 novembre 2019, après avoir passé trois jours dans la ville de Kisantu en province du Kongo-Central.  


La présence remarquable des assises, c’est de l’autorité morale du FCC, Joseph Kabila Kabange qui prend aux travaux pour la clôture de cet atelier portant auto-évaluation de la plateforme.

Ces assises tenues à Mbuela Lodge, immense propriété hôtelière appartenant à Antoine Nghonda, un des hommes de confiance de Joseph Kabila, ont permis à l’alliance pro Kabila de faire une sorte d’introspection sur sa marche politique depuis sa création en 2018. Une centaine de cadres, principalement membres de la conférence des présidents des partis et regroupements, des ministres, parlementaires et autres ont participé à cette grand-messe dont les conclusions et recommandations ont été réservées en primeur à l’autorité morale du Front, Joseph Kabila, qui a d’ailleurs assisté à la cérémonie de clôture de cette retraite.

À l’initiative du premier vice-président de l’Assemblée nationale et chef de la délégation Cach, Jean-Marc Kabund, les partisans du président Félix Tshisekedi avaient unilatéralement suspendu les contacts avec leurs partenaires de l’autre camp, celui de l’ex-chef de l’État Joseph Kabila, car ils estimaient que ces derniers manquaient de respect envers l’actuel numéro un du pays.

Si bien que toutes les nominations dans les autres institutions et secteurs, en dehors de l’exécutif, ont été bloquées. La visite surprise, ce jeudi à Kisantu, de l’autorité morale du FCC, Joseph Kabila, aura aidé à baisser la tension. Reste à voir comment cette main tendue sera reçue du côté du camp présidentiel.

Commentaires