Près de deux mois après l’ouverture de l’enquête dans l’affaire dite des 15 millions, le ministre de la justice se montre impatient !

Dans une déclaration faite ce mercredi 6 novembre sur son compte twitter, Célestin Tunda ya Kasende, vice-premier ministre en charge de la justice a instruit au procureur général près la cour de cassation “d’accélérer” avec les enquêtes


« J’ai fini par comprendre que le peuple porte un intérêt toujours grand sur l’affaire dite (15 millions). À cet égard, j’ai instruit le procureur général près la cour de cassation d’accélérer avec les enquêtes y afférentes et me faire rapport dans un délai raisonnable » ,a-t-il écrit.

Rappelons que le comité laïc de coordination a organisé une marche pacifique au mois d’octobre dernier pour réclamer les enquêtes des 15 millions de dollars américains disparus dans la cause de l’État, dont le nom du directeur de cabinet du chef de l’État ne cesse d’être cité dans cette affaire.

De l’argent public qui, selon l’Inspection générale des Finances, aurait dû être placé dans les caisses de l’État à la Banque centrale, mais a été viré en mai dernier – à la demande du ministre de l’Économie par intérim Henry Yav Mulang – sur un compte ouvert dans une banque privée, la Rawbank, au nom du Comité de suivi des prix des produits pétroliers, que préside le ministre, et d’où cet argent a depuis été presque intégralement retiré en liquide. Quelques personnes dont l’allié et directeur de cabinet du président Tshisekedi sont mises en cause dans cette rocambolesque affaire.


Commentaires