Martin Fayulu appelle à la tenue d’un dialogue entre FCC-CACH et LAMUKA pour la sortie de » crise » !

En séjour en France, l'opposant Martin Fayulu anime des conférences avec la diaspora sur la crise que traverse le pays. Pour le rétablissement de la vérité des urnes après les élections du 30 décembre 2019 dont il conteste toujours les résultats, l’opposant Martin Fayulu propose un dialogue de sortie de crise entre Lamuka, sa plateforme et la coalition au pouvoir FCC-CACH.


L'opposant arrivé officiellement deuxième à la présidentielle de l'an dernier souhaite aussi que soit mis en place un conseil national des réformes institutionnelles (HCNRI), chargé des réformes urgentes de la CENI, sécurité, défense et de la corruption. 

Le leader de l’Écidé réclame l’organisation également des nouvelles élections anticipées. Bien avant les élections, Fayulu émet l’idée d’une transition de 18 mois dont le FCC et CACH dirigera le pays et la coalition LAMUKA dirigera le HCNRI.

Pour ce qui le dialogue, Martin Fayulu propose que ça soit un dialogue qui amènera le pays dans une transition de 18 mois dont le FCC et CACH dirigera le pays et la coalition LAMUKA dirigera le HCNRI.

Ce " plan de sortie de crise " est remis au goût du jour au moment où les sociétaires de la plateforme sont loin d'accorder leurs violons. Les postes de porte-parole de l'opposition et de Rapporteur adjoint au Bureau de l'Assemblée nationale divisent les leaders de ce regroupement politique.


Commentaires