Dans un échange avec ses proches, Joseph Kabila met en garde ses partisans !

Les partisans de l'ancien président congolais Joseph Kabila ont déclaré jeudi qu'aucune disposition constitutionnelle ne l'empêchait de revenir à la tête de la République démocratique du Congo à l'expiration du mandat du président Félix Tshisekedi en 2023.


Le président national du PPRD s’est départi de son silence en interdisant strictement les cadres de son parti à tenir des propos controversés à son sujet. C’est dans un audio dans lequel il s’exprimait en swahili, traduit en français par la rédaction, qu’il s’est exprimé.

« Je vous exhorte sur cette question, je vous exhorte. Pour le moment, je vous demande d’arrêter de vous exprimer de manière à semer la division dans la population, de propos que je n’accepterai même pas un seul jour, jamais. Vous le savez, nous venons de loin, avec la question de guerres dans ce pays, très loin. Vous savez combien nous nous sommes sacrifiés pour arriver à avoir aujourd’hui la paix », a-t-il.

C’était à l’ouverture de la matinée politique d’évaluation de la marche de cette formation politique, qu’Emmanuel Shadary secrétaire permanent du PPRD, avait annoncé la prochaine rentrée politique de l’ex-président, Joseph Kabila en tant que chef du PPRD.

Commentaires