Attention! Votre machine pourrait âtre dangereuse pour votre santé

Des chercheurs ont constaté dans un hôpital que des micro-organismes résistants aux antibiotiques peuvent être transmis via les machines à laver et craignent que ce phénomène ne se produise également au domicile des personnes à la santé fragile. Celui-ci s'explique par des températures de lavage trop faibles.

Des chercheurs de l'université de Bonn en Allemagne ont identifié une machine à laver comme étant un réservoir d'agents pathogènes multirésistants. Une découverte d'autant plus importante que cette machine à laver se trouvait dans un hôpital pour enfants dans lequel un type de bactérie appelé Klebsiella oxytoca a été transmis à plusieurs reprises à des nouveau-nés. Heureusement, aucune infection dangereuse ne s'est produite, alors que celle-ci peut provoquer des infections gastro-intestinales et respiratoires et, dans le pire des cas, une septicémie mortelle.

« Ce cas attire l'attention, d'autant plus que des bactéries résistantes aux antibiotiques pourraient également être transmises via la machine à laver dans les ménages où les personnes ont besoin de soins infirmiers », expliquent les chercheurs dont l'étude a été publiée dans la revue Applied and Environmental Microbiology.

 Voyant que plusieurs nouveau-nés ont été colonisés à plusieurs reprises par la bactérie Klebsiella oxytoca et que les mesures d'hygiène intensives étaient infructueuses pour endiguer ce phénomène, l'hôpital a fait appel à des chercheurs. Afin de trouver l'origine de la contamination, ils ont prélevé plusieurs échantillons à l'hôpital, sur les parents et le personnel médical.

Les tests ont démontré que la machine à laver le linge était le principal responsable de la transmission de ces bactéries multirésistantes. D'ailleurs, après l'arrêt de l'utilisation de cette machine, aucune nouvelle colonisation n'a été observée durant les quatre années suivantes.

"L'étude implique que des changements dans la conception et le traitement des machines à laver sont nécessaires pour prévenir l'accumulation d'eau résiduelle où la croissance microbienne peut se produire et contaminer les vêtements", précisent les auteurs de ces travaux.

Il est donc important de faire très attention à ces appareils électroménagers qui peuvent être dangereux pour les populations fragiles.






Commentaires