Pourquoi votre régime ne marche pas : les 10 erreurs à éviter

Vous vous demandez peut-être pourquoi votre régime alimentaire ne fonctionne pas comme prévu ? Peut-être que, comme avec beaucoup de régimes, vous avez fini par le laisser tomber après quelques temps ? Vous avez peut-être envie d’abandonner le combat ?

Non, non et non. Arrêtez-vous et prenez une minute pour comprendre les 10 raisons qui expliquent pourquoi la plupart des régimes alimentaires ne fonctionnent pas. Puis, avec ces conseils, vous pourrez trouver un programme de régime qui fonctionne et être sur la bonne voie pour réussir. Examinons les dix facteurs clés que vous devez connaître.

1.     Vous ne mangez pas assez de protéines 

Les protéines apportent des acides aminés essentielles pour assurer les fonctions métaboliques de l’organisme. En outre, les protéines participent au maintien de la masse maigre et à la régulation de l’appétit et du poids. Selon une étude, les protéines entraînent un phénomène de thermogénèse qui permet au corps de dépenser plus d’énergie au repas et donc, de brûler des calories. Par ailleurs, les protéines augmentent la sensation de satiété, permettant de réduire les apports alimentaires et de perdre du poids de façon significative.  

2.     Vous ne calculez pas convenablement les calories que vous ingérez

Certaines personnes ont tendance à sous-estimer les calories qu’elles absorbent. En effet, les chercheurs ont remarqué que les personnes obèses ou en surpoids n’évaluent pas convenablement leurs apports alimentaires. Aujourd’hui plusieurs applications existent pour aider à calculer les calories consommées au quotidien. 

3.     Vous ne faites pas de sport 

La sédentarité entraîne souvent un stockage des graisses. En effet, lorsque vous ne faites pas d’exercice physique, votre métabolisme peut dépense par conséquent moins d’énergie. Une étude montre que la musculation est un moyen efficace de stimuler le métabolisme et de favoriser une perte de poids. Par ailleurs, les exercices de cardio ont également fait leurs preuves pour favoriser l’élimination des graisses corporelles.   

4.     Vous buvez des sodas 

Les aliments sous forme liquide sont sous-évalués par le cerveau. Ainsi, lorsqu’on consomme des aliments solides, on perçoit le sentiment de satiété alors que lorsqu’on boit des boissons caloriques, on a tendance à sous-estimer leur charge. Les chercheurs montrent que ces boissons augmentent considérablement l’apport calorique tout en perturbant les signaux de satiété. 

5.     Vous ne dormez pas assez 

Un manque de sommeil peut entraîner une prise de poids sur le long terme. En effet, les personnes qui ont un sommeil perturbé ou qui ne dorment pas assez sont susceptibles de grossir. Les troubles de sommeil dérégulent les hormones responsables de la faim et de la satiété. Ainsi, une étude montre qu’un manque chronique de sommeil entraîne un gain pondéral.  

6.     Vous consommez trop de glucides

Les glucides peuvent provenir des produits sucrés, des fruits et des féculents. Si le glucose est essentiel pour prodiguer au corps de l’énergie, un excès de glucides peut être responsable d’un diabète sucré ou d’un surpoids considérable. En effet, une recherche scientifique affirme que les régimes pauvres en glucides sont plus efficaces que les diètes pauvres en graisses en terme de perte de poids.  

7.     Vous ne buvez pas assez d’eau 

L’eau est essentielle pour hydrater tous les tissus de l’organisme. De plus, pour perdre de poids, l’eau s’avère être un allié précieux qui permet de combler les fausses sensations de faim. Ainsi, une expérience scientifique montre qu’une hydratation suffisante durant un régime permet d’accélérer le processus de perte de poids. 

8.     Vous mangez de façon compulsive

Vous aviez sûrement entendu parler de l’alimentation en pleine conscience. Cette technique est extrêmement efficace dans la gestion du poids. En effet, les personnes qui se concentrent lorsqu’ils mangent et qui évaluent les sensations physiques et psychologiques qui s’y rapportent ont plus de chance de perdre du poids.  

9.     Vous multipliez les régimes

Selon le psychiatre Gérard Apfeldorfer, auteur de “Maigrir, c’est dans la tête”, les régimes entraînent une frustration qui finit tôt au tard par faire grossir. En effet, la restriction alimentaire peut entraîner un gain de poids considérable sur le long terme. Au lieu de multiplier les régimes, il est conseillé d’améliorer la qualité de son alimentation au quotidien pour mincir durablement.  

10. Vous êtes accro à la nourriture

La dépendance alimentaire est une pathologie réelle semblable à l’addiction aux drogues et qui peut engendrer un surpoids. Selon une recherche scientifique, les personnes obèses peuvent subir une altération neurobiologique qui les poussent à surconsommer certains aliments de façon compulsive. En effet, l’hyperphagie et la boulimie sont deux maladies liées à cette dépendance alimentaire et nécessitent un suivi médical et psychologique.


Commentaires